Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

annuelles - Page 2

  • Que sont-ils devenus (2) : les tabacs (nicotiana sylvestris)

    Rétroactes :

    Semis des minuscules graines très tôt - février - au chaud.

    Une petite pincée de graines : des centaines de pousses!

    Repiquage en godets quand les plants ont deux feuilles.

    efbca0d9dd4763de32f19c90bf8b9481.jpg

    Repiquage en pleine terre en mai = nourriture pour limaces

    1a8016ae815fe4b5eef0a6c41af79fb7.jpg

    Sauvegarde plusieurs semaines sur la table de jardin, le temps que les plants grandissent et les limaces voient leur population diminer :

    UNE belle plante, avec de grandes feuilles mais pas encore de fleurs. Et vu le magnifique mois d'août, sûr qu'elle ne poussera pas davantage. Je pense que cette expérience va s'arrêter ici!

    7dbcac2e8f90c2fb35cecac7260b92a0.jpg
  • Massif d'été vite fait bien fait

    Le long du mur, un espace ingrat, plein de gravier, de déchets de construction. Terre pauvre.

    Pas le temps de l'arranger au printemps.

    J'aurais aimé y mettre de grandes annuelles : cléomes, cosmos et lavatères.

    Les cléomes, je les ai semés en godets, comme les années précédentes.

    En théorie, les lavatères et les cosmos se sèment en pleine terre.

    J'ai innové pour ces deux-là : pas trop sûre qu'ils supporteraient la transplantation, je les ai pourtant semés à la volée, dans de grandes jardinières.

    Et ça marche!

    Une fois l'espace un peu dégagé, je les ai déplantés et repiqués un à un. Tous ont repris! Et ont bien mieux poussé que ceux semés en pleine terre, ailleurs dans le jardin.

    b4f0b755802e96a89beb5320234c8e3d.jpg
    2a47f852a30dca25cadcf373d767dd4f.jpg

    Seul bémol : les lavatères se couchent à la moindre contrariété, comme les pluies torrentielles de la semaine dernière ...

    Je prévois donc de les soutenir à l'aide de ceci :

    edb7a606cf83dfeab8302c004d2b0e29.jpg

    (Marianne Jardin)

    Un tressage fait de châtaignier ou de noisetier. Sauf que je n'en ai pas! Mais j'ai des glycines. Ca va sans doute faire l'affaire!

  • Cléome

     

    Les cléomes sont de très grandes annuelles, qui feront sensation au milieu des massifs!

    Ils sont roses ou blancs.

    J'avais récupéré mes premières graines dans des massifs plantés dans le centre-ville!

    Trois conseils pour leur culture :

    Semer tôt (février, chez moi) : ils mettent longtemps à démarrer.

    Ne semer que des graines de l'été précédent : leur pouvoir germinatif, passé ce délai, est quasi nul.

    Attention épines! Pensez aux gants pour les arracher en fin de saison :  En cas d'oubli, bonjour la loupe et la pince à épiler.

  • Pavot somnifère

     

    J'avais posté une demande d'identification sur http://www.aujardin.org/ pour ce qui s'est avéré un stachys. Me posais aussi des questions sur cette fleur-ci, venue de nulle part ...

    Le message publié juste après le mien en demandait l'identification. Incroyable!

    Il s'agit donc d'un pavot somnifère ou pavot à fleur de pivoine. Espèce annuelle, sans doute, qui s'est semée spontanément.

    Le voici maintenant fleuri :

     

    La couleur n'est pas terrible, je trouve ... Peutêtre que s'il s'était semé dans un endroit plus judicieux, avec d'autres fleurs aux couleurs plus soutenues. ..

    Et puis, toute cette pluie, ça n'arrange rien, pour les photos.

    La fleur est tellement lourde que la tige a plié, et j'ai dû la soutenir avec un tuteur de fortune.

  • Tabac d'ornement (nicotiana sylvestris)

    f1802b131ab3434bc3695722b3deb3ac.jpg

    Grande annuelle, atteignant 1 mètre de haut et réputée pour son parfum.

    Ses très grandes et très belles feuilles peuvent même servir à envelopper les bouquets.

     Semis au chaud, en février (il lui faut longtemps pour démarrer), transplantation en godet quand le petit plant a 4 feuilles.

     Mise en place au jardin mi-mai.

    Très très appréciée des limaces, qu'aucun appât ne détournera de leur objectif!

    Impossible jusqu'ici de dépasser le cap "transplantation en pleine terre".

     Je viens de leur metttre dans de grands pots, en hauteur, sur une table aux pieds plantés de lames de rasoirs*

    Je verrai bien.

     

    *Je plaisante, pour les lames de rasoirs. Quoique ...

  • Digitales

    d5033041bcd65d1144ac34ffdbd30449.jpgDans mon précédent jardin, j'avais vainement essayé d'en semer. Mission impossible.

    Voici qu'elles s'épanouissent dans ce carré ingrat, devant la maison, où ne poussent encore que les plantes en pot et le gravier.

    D'où viennent-elles ? Mystère. Il n'y en avait pas à notre arrivée dans cette maison, il y deux ans.

    Je ne les ai pas semées.

    Il n'y en a pas ailleurs dans la rue.

    Semées par l'ancien propriétaire ? Et elles ont attendu leur heure pour sortir de terre ?

    Il ne les aura pas vues pousser, alors.. mais je l'en remercie.

    (Je les ai répertoriées avec les annuelles. il s'agit en fait, évidemment, de bisannuelles : à semer en automne pour floraison le printemps suivant)