Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

aromatiques

  • Récoltes

    aromatiques 049.jpgDans les nombreuses récoltes à faire maintenant, j'ai commencé à couper la sauge, qui ne manque pas de déborder de l'espace qui lui est alloué.

    J'en avais fait sècher l'année dernière, simplement la tête en bas, dans un espace sec, sombre, bien ventilé.

    Elle ne paye pas de mine, une fois sèchée, mais elle sent bon et va faire merveille dans le linge.

    sauge5.JPG
    J'espère avoir le courage de me lancer dans la confection de petits sacs, en drap ancien acheté en brocante, que je pourrai agrémenter de dentelle.

    Gratuite, la dentelle :

    Nous avons ici la chance de vivre près d'un certain nombre de Groseilles. Vous savez ce que sont les Groseilles ? Des familles trop paresseuses pour aller jeter les ordures là où c'est prévu.

    Parce que pour un Groseille, c'est :

    • trop dur de mettre les crasses dans un sachet.
    • trop pénible de lever les bras pour taper les choses sans sachet dans la bulle/le conteneur à vêtements. (on fait comment encore, pour lever les bras, ahhh, j'y arrive pas, ça fait trop mal)
    • bien trop compliqué de comprendre comment fonctionne le mécanisme du conteneur à vêtements ou le tri des verres de couleur. (P... ça fait même pas marqué comment qu'on doit faire)

    Les ouvriers communaux doivent les maudire. Moi, franchement, aussi. Mais, de temps en temps, je les remercie de me léguer - bien involontairement - les "trucs dégueulasses de la vioque qui est maintenant au home". (C'est ce que j'imagine qu'ils se disent)

     Cette semaine, c'était récolte de dentelles anciennes :

    dentelles5.JPG
    Par terre, au pied de la bulle, l'équivalent d'un sac. Merci, trop aimables, les Groseilles. (zauriez pu les désodoriser avant, quand même)

    Même technique de sèchage pour les hortensias : la tête en bas, dans un endroit sec.

    hortensia811.JPG
  • La pustule! (jardin d'aromatiques 3)

    Dans mon esprit, Mademoiselle Brindille est définitivement associée, scotchée, identifiée à la non moins blonde et tout aussi redoutable jardinière Muscari.

    Ces deux-là n'ont eu aucun scrupule à nous présenter le point d'orgue de leur jardin : la scène la plus atroce, l'assemblage d'objets le plus abominable, l'arrangement de végétaux (crevés si possible) le plus improbable. C'est ICI et ICI que vous découvrirez les terrifiants articles qui font désormais fuir tous les visiteurs qui découvrent leur blog. (les autres ne fuient pas : ils ont compris à qui ils avaient affaire. Blondes au rateau, jardin en défaut, héhé)

    C'est courageux. D'autres ont suivi. J'ai trouvé que Miss Canthus se distinguait elle aussi dans la catégorie j'ai peur de rien.

    Chose promise , chose due ... Voici ma magnifique scène à moi.

    Jusqu'ici tout va bien, c'est l'allée menant à mon humhum jardin d'aromatique, déjà présenté ici.

    DSCN0370.JPG

    Ah, le premier petit massif.

    DSCN0372.JPG

    Jolie étiquette, Passiflore, y'en a d'autres ?

    DSCN0373.JPG

    Oh, et là, juste derrière, que c'est beau!

    DSCN0374.JPG

    Belle vue du côté nord

    DSCN0379.JPG

    Bon, y'a du boulot, hein ?

  • Bourrache

    En juillet, le parterre de fraisiers se couvre d'un semis spontané de bourrache.

    Bel exemple de cultures qui se relaient sans se nuire.

    La bourrache pousse sur de hautes tiges et n'étouffe pas les plants au ras du sol.

    1ff99965c6e10d2f668beee7bcbc9e6d.jpg

    J'aime beaucoup le bleu hors du commun de cette belle annuelle, qui attire les insectes butineurs.

    a3e2b846bf662f7eac439886bb481d21.jpg
    Et donne parfois une fleur rose.
    416ca5922d0edb42ad56211a025de1b9.jpg

    Je pense parsemer ma prochaine salade de ses fleurs, histoire de voir si je vais passer pour une extra-terrestre auprès de ma famille, particulièrement les jeunes, vous savez, ceux qui ont déjà décidé qu'ils n'aimeraient pas avant même de goûter ?

    Et juste après avoir posté, je tombe, en cherchant tout autre chose, sur ce site http://cuisinesauvage.blogspot.com qui, justement, consacre un de ses derniers articles à cette belle bleue.

  • Jardin d'aromatiques (2)

    C'était ICI que l'aventure avait commencé, dans ce petit espace carré, véritable cauchemar de jardinier.

    La première étape est achevée!!!!

    fcbd5b00c4b5d65c4aa0052654ca2b57.jpg

    Le mur d'enceinte a été percé, vaincu par le bélier adroitement manié par LeChéri. L'ennemi a opposé une résistance acharnée mais a finalement été défait au terme d'une bataille sans merci. (merci la Hilti du voisin)

    a1ba787f6150385649ef6c6d0bb083d7.jpg

    Une ébauche de sentier, souligné par des pavés de rue dont vous admirerez la pose parfaite (par moi!) mène désormais mes pas vers ce qui deviendra bientôt LE jardin d'aromatiques dont vous rêvez tous.

    Portée par mon élan, j'ai aménagé le premier parterre. Voyez la différence :

    AVANT

    f053ad20e8d5c60f10273297af2ab19b.jpg

    APRES

    39725e8d5153513ca17fe5a5af828851.jpg

    Admirez la luxuriance de ces plantes qui me crient MERCI en choeur à chaque fois que je passe.

    5205b8a5db94df589a84430d28377383.jpgSauge et ciboulette ont dixtuplé de volume et ont pour compagne une belle capucine, qui héberge un nombre invraisemblable de petites chenilles. 

    Tout ceci est tellement feng-shui que le chat y a élu domicile.

     

    8fcbddc7dfb3ba08afa7faaa3c82d276.jpg
    Je vous épargne momentanément la suite, que vous restiez tous verts de jalousie devant mes capacités inégalées de mise en oeuvre de mes projets.
  • Sauge

    Récupéré la belle sauge de beau-frère, qui ne voulait pas l'emporter lors de son déménagement.

     

    e6a89acb4619acf25fa1b71318b11c8a.jpg

    Mais je n'en utilise jamais en cuisine!

    J'avais une recette délicieuse, perdue avec les années, de petites galettes à base de tofu ... Jamais retrouvé ce livre de recettes entièrement dédiées au tofu, malgré des recherches assidues.

    Quelqu'un a de bonnes recettes à me conseiller ?

  • L'angélique : 2 mètres!

     

    Ca y est. l'angélique va bientôt fleurir : ses ombelles sont prêtes à se déployer, loin au-dessus de la tête de fiston chéri.

    Je n'en fais rien, sinon la contempler. Le seul usage qui m'est connu est d'en confire les tiges. Outre que je n'ai pas le coeur à les couper, je me vois mal cibler mes préparations culinaires pour utiliser les-dites tiges confites ...

    A moins que ça ne se mette aussi dans les apéritifs ? Là, ça devient plus intéressant.

  • Saucisses à la sauge

    d90d3e9ca0bb7be68c9d4a24de0b2d4c.jpg

    Sais pas d'où Chéri a sorti cette recette ( je vais sans doute droit vers la violation de copyright, là), mais voilà ce qu'il m'a préparé hier, au BBQ : de fines saucisses, autour desquelles il a enroulé une feuille de sauge (une seule, hein, s'agit pas de recouvrir entièrement la zauzisse), puis, autour de la feuille de sauge, une tranche de pancetta. Très bon.

    Si contente que ma magnifique sauge ait servi à quelque chose!