Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

Fruits et légumes

  • Excuses publiques

    L'injure était publique et c'est publiquement que la demande de pardon sera faite :

     Bobonne, je m'essscuze d'avoir sous-entendu ici que tu n'étais pas capable d'élever correctement les plants de tomates que je t'ai donnés.

    Je te demande pardon.

    Je ne le ferai plus.

    J'espère que ceci n'altérera en rien nos excellentes relations professionnelles.

    Je prie que ta mansuétude soit assez grande pour que ma prochaine demande de "tu veux bien venir en renfort pour les VCR* ?" soit encore acceptée.

    Pardon pardon pardon.

    c4aad00b8a05ceeff8607aad8612de4e.jpg

    Tomates-de-joelle-chez-bobonne

     

    PS : publication pendant les heures de bureau, mais il en va de la survie de notre petite équipe.

    * VCR = Vrai Cauchemar Récurrent

  • Les jeunes groseillers

    Comme mon déjà très gros groseiller rouge s'est marcotté à plusieurs endroits, j'ai plusieurs petits groseillers que je compte déterrer.

     53d412d1c74d391f648caedb675f2a91.jpg

    Des amateurs ?

  • la taille du groseiller

    J'ai appris quelque chose.

    Notre jardin comporte un beau groseiller, qui a l'air d'avoir déjà quelques années de route et ne porte pas beaucoup cet été.

    Il est très haut (1m70) et très étalé : sans doute plus de 5 mètres carrés au sol.

    42f202884fc36950cbf59edf0a11771a.jpg

    Cliquez sur l'image pour l'afficher en grand

    Les nouvelles pousses sont bien droites et vigoureuses. Les plus anciennes, celles qui produisent des fruits, s'affaissent. Plusieurs sont carrément couchées sur le sol et se marcottent*.

    J'ai donc maintenant, en plus du groseiller, des petits. Que je vais déterrer. S'agit pas d'avoir un massif entier de groseillers rouges.

    Bonbonne (c'est pas ma grand-mère, mais la collègue qui, vous l'aurez deviné, totalise le plus d'années au compteur dans notre équipe. Hihi. Salut Bobonne!) m'a dit que les groseillers, ça se taillait et que je ne devais pas hésiter à raccourcir méchamment les branches : elles porteront plus l'année prochaine.

    Et bien : j'essaierai dès cet automne!

    J'ai trouvé des indications très claires ici : http://www.fruitenbec.com/fruits/groseilles/entretiengr.html

    En résumé : enlever des jeunes rameaux s'il y en a trop et supprimer les branches de plus de trois ans. Va falloir que je soumette le groseiller à la question pour qu'il me dise l'âge de chacune de ses branches ;-)

    La taille se fait à l'automne.

    * Marcotter : coucher une branche (non séparée de la plante mère) sur le sol, de manière à lui faire produire des racines et donc un nouvel individu. Lorsque ce dernier est bien enraciné, on le sépare en coupant la branche.

    Ca marche sans intervention humaine avec le groseiller du jardin de Joëlle.

    Avec l'aide du jardinier pour d'autres arbustes. J'ai marcotté un pied de lavande dégarni l'été dernier. C'est lent, mais lent ... mais je commence à voir des racines.

  • la mouche de la cerise (2)

    Passé un bon moment à couper les cerises.

    Pas de chance : malgré leur bel aspect, elles étaient toutes infestées par un ver. Et sont pourries en 24 heures.

    Il ne sert donc à rien de croiser les doigts en espérant que les parasites les aient ignorées. Il faut agir!

    Mettre à l'agenda, suffisamment tôt, l'année prochaine, l'achat et le placement d'appats pour les mouches.

    Je n'ai aucune idée de leur efficacité. Mais ça ne peut être pire que ne rien faire.

     

  • Tomates cerises

      

    Le jardin n'est pas bien grand et manque de surface ensoleillée pour pouvoir y créer un potager.

    Je mets donc quelques fruits, légumes, aromatiques par ci par là.

    C'est la troisième année que je tente les tomates cerises.

    Excellents résultats en 2005, mais récolte limitée : la culture s'était faite dans des pots, puisque nous n'avons emménagé qu'en août.

    Production 2006 noyée dans le déluge.

    Cette année, j'ai semé le reste du sachet de graines de 2006. 15 fois trop de plants pour moi seule. Large distribution.

    Il y a des tomates-cerises-de-joelle un peu partout en Wallonie. (y'avait ? dépend des soins prodigués ... Chez Bobonne, par exemple, je pense bien que c'est à l'imparfait)

    Les plants (1m50!) dépassent toutes mes espérances, ainsi que les tuteurs (1 mètre) qui leur avaient été alloués!

    Il ne faut pas tailler les tomates cerises, mais là, si elles continuent à pousser de la sorte ...

    Une chose est sûre, plus jamais de tuteur individuel : je prendrai la peine, l'année prochaine, de construire des tuteurs selon le modèle d'une "cage à tomates", qui permettent d'accrocher toutes les branches et pas seulement la principale.