Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

Le jardin le chat et moi - Page 4

  • Le creux de la vague

    C'était l'année dernière, à peu près même époque : j'étais terrassée (voyez la mesure dont je fais preuve dans le choix de mes adjectifs) par une méchante bactérie. Et voilà, rebelote (ou presque), cette année c'est un virus qui s'en prend à ma pauvre personne.

    Je me demande quand mes employeurs vont comprendre que l'hiver c'est pas pour moi et qu'ils nuisent à ma santé en m'obligeant à aller travailler. Soit.

    Me voici agonisante dans le divan. Avec un être très heureux : le chat caractériel, qui fait des journées complètes de ronron-genoux.

    cadres020.jpgL'année dernière, je regrettais de n'avoir pu mener à bien mes projets de relooking de cadres de brocante.

    C'est fait depuis, évidemment, mais les photos sont restées sur mon pc.

    Voici donc ce qu'ils sont devenus :

     

    cadres2.JPG

     Pas facile la photo, mur rose et fenêtre proche.

    Idéal pour encadrer les petits objets qui traînent dans les tiroirs:

    cadres5.JPG

     

     

     

    Les lunettes de mon arrière-grand-père

     

     

     

    DSCN1125.JPG

     Une carte postale offerte par le Chéri

    (c'est le seul cadre avec un verre),

    qui va particulièrement bien avec cette voiture en plastique, trouvée au grenier :

    DSCN1133.JPG

     

     

     

     

    Facile et pas cher!

  • Loggia

    2010 neige5.JPG

    De la neige en veux-tu en voilà sur tous nos blogs.

    Il y a fort à parier que plusieurs semaines s'écouleront encore avant que nos jardins ne quittent le rayon surgelés pour retrouver celui des produits frais.

    Alors faut se casser la tête : que diable publier ?

    Quelques photos de mon intérieur, tiens.

    1. C'est facile, je peux rester en pantoufles.

    2. Je peux faire la maligne (je suis une top décoratrice, nananère)

    3. Je récolte pleins de commentaires vraiment ou faussement admiratifs que je peux montrer avec fierté au Chéri.

    Je vous présente donc la LOGGIA, joli belgicisme régional (ou régionalisme belge), qui détourne quelque peu ce terme de son sens premier.

    loggia06.JPG

    La loggia permet d'observer les voisins (faut tout éteindre) ou (quand on rallume) de se livrer à de l'exhibitionnisme.

    Plus traditionnellement, la loggia permet d'hiverner les plantes frileuses (oui, voilà, c'est tout de suite plus ennuyeux).

    Il peut arriver aussi que la loggia soit le support rêvé pour une légère petite discussion vive entre conjoints :

    - Tu vas encore en accumuler beaucoup de ces plantes et de ces brols, là, sur l'appui de fenêtre ? Ca ne ressemble plus à rien.

    - Ben ... un de plus, un de moins, je pensais que tu ne verrais pas la différence...

    La loggia, vue de l'intérieur, est toute revêtue de bois. Elle peut malheureusement parfois vous être livrée dans un horrible habit rouge foncé et brillant, doublé d'atroces petits carreaux mauves, qui vous plongent séance tenante dans l'ambiance "chambre de Dracula" ou "salle principale du funérarium".

    loggia4.JPG

    Loggia, 2005

    Décoration : propriétaire précédent

    ************************************

    Je tiens ici à remercier chaleureusement la Région wallonne, section "don de fric aux nécessiteux qui veulent changer de chassis" ainsi que monsieur Grégoire DEKAPPEURT (1921-1993), inventeur du décapeur thermique.

    ************************************

    Après action vigoureuse :

    loggia23.JPG

    Loggia, 2010

    Décoration et accumulation de bazars morts et vivants : Passiflore

    loggia10.JPGQuestion 1 :

    Alors, comment ça s'appelle, une loggia, dans votre région ?

    Question 2 :

    A. C'est très beau, bravo!

    B. Vivement que ton jardin dégèle.

    C. Ca, ça s'appelle vraiment faire la maligne. Je te plains sincèrement pauvre Passiflore.

  • Le brasier du Nouvel An

    cuisine.jpgJe viens de passer deux semaines à jouer à Bree Van De Kamp : revêtue de mon plus beau tablier (ah non, je l'avais oublié), j'ai fait semblant de manier spatules et mixeur sans stress, ni perte d'énergie, avec concentration et inspiration. Purée, mais comment fait-elle avec les Gremlins qui cachent les ingrédients dans les placards et les biffent de la liste des courses ?Ou alors y'a pas de Gremlins dans sa cuisine ?

    Orson, les Gremlins ont encore caché la farine, m'aiderais-tu à la chercher ?

    Malgré l'extrême application avec laquelle j'ai tenté de mener à bien ces deux réveillons, nous avons failli figurer en première page du canard local :

    31 décembre, 23 heures :

    - Tiens, ça sent bizarre  ici, on dirait une odeur de peinture qui brûle.

    - Meuh non, sans doute un résidu de produit quelconque sur la bûche qu'on vient de mettre dans le poêle.

    - Ah ? bon.

    - AAAAAAAHHHHHHH, y'a le feu, là sur le buffet!!!

    - Merde merde merde j'arrive pas à l'éteindre, #@&§µ de saloperie de "#@´ùµ(§ .

    dentelle3.JPG

    Comment une bougie chauffe-plat peut-elle chauffer le verre dedans ET dehors au point de faire brûler la dentelle de coton ainsi que le meuble qui l'accueillait de façon si désintéressée ?

    Encore une saleté de production chinoise pas aux normes, sans doute.

    (pour ceux qui s'inquiètent du devenir des choses : le petit verre a trépassé, la dentelle aussi ; le meuble est désormais défiguré ; l'assiette qui a servi d'extincteur est saine et sauve ; nous essayons bravement de surmonter le traumatisme. Je ne sais si belle-maman me pardonnera : le meuble vient de chez elle)

    Orson, ton meuble de famille est légèrement brûlé, c'est extrêmement fâcheux, n'est-il pas ?

    Oui, Bree chérie,  c'est contrariant, mais il y a des choses bien pires, profitons de ce que nous avons.

  • Bonne année!

    Pour éclairer cette année qui va commencer, j'ai mis à profit les dentelles de groseille.

    DSCN1031.JPG

    Ainsi que l'incroyable accmulation de récipients en verre de toutes sortes qui envahit ma cave.

    Et voilà ce que ça donne :

    JOUR

    DSCN1032.JPG

    NUIT

    DSCN1018.JPG

    Qui a dit qui j'hibernais? Hum ?

    Bonne année à tous, plein de graines, de pousses, de fleurs, de légumes!

  • Joyeux Noël!

    Ah ah ah, vous me pensiez perdue à jamais, vous étiez pleins d'espoir, à l'idée de ne plus devoir me subir ? Raté.

    J'étais partie au pays du Père Noël et j'en ai ramené deux traineaux (dont coût : 50 cents pièce, plus le trajet, évidemment, en plus, avec toute cette neige, je ne vous dis pas).

    DSCN1011.JPG

    Le bleu, c'est pas top top avec la déco, je les ai relookés.

    DSCN1016.JPG
    C'est Noël, y'a d'la neige
    (ah non, zut, elle a fondu, peut-être à nouveau demain, paraît-il!)
    et j'ai de beaux traineaux!
    Joyeuses fêtes à tous, amis jardiniers!
    Bon festin, bonnes fêtes de famille!
  • Endormie dans les feuilles mortes ?

    pierres5w.jpgQue nenni!

    Mais, ça y est, le jardin tourne au ralenti et moi avec.

    Incroyable que le Créateur se soit trompé à ce point : j'avais voté pour être un écureuil, passant l'été à amasser des trucs dans un tronc d'arbre et l'hiver à dormir au chaud, me réveillant de ci de là, pour voir si le monde tournait encore. Faut croire que ma voix ne pesait pas lourd ou que mon karma allait à l'encontre de ce projet pourtant si évident.

    Au lieu de ça, me voici incarnée en humain, à faire les lessives et les courses à Cora.

    Impossible donc d'hiberner à mon aise.

    Voici donc deux (ouais, c'est peu, suis pas fière) photos du jardin pour vous prouver que je suis toujours là ;-)

    bassine3.JPG
    Et félicitations à tous les courageux qui continuent à alimenter régulièrement leur blog et en plus, à m'envoyer des messages! Je réponds bientôt, promis.
  • Fin de saison

    Un jour on pleure pour qu'il tombe de l'eau, on n'en peut plus de toute cette chaleur.DSCN0848.JPG

    Le lendemain on court dans le noir, en pyjama, pour rentrer ses plantes gélives parce que le monsieur du poste vient d'annoncer qu'il va geler!

    Faut se faire une raison, nous y revoilà;
    6 mois d'appuis de fenêtres pleins de petites plantes fragiles (quelle idée toutes ces boutures, mais pour quoi faire Bon Dieu !!!)

    6 mois d'araignées - vivantes - et d'escargots - sèchés - tombés des pots un peu partout dans la maison.

    6 mois (que dis-je ? 2 ans, je parie!) à manger exclusivement de la confiture de mirabelles sur les tartines parce que la Passiflore serait malade de laisser pourir ne fût-ce qu'un fruit. (tout comme de laisser aux autres les trucs trouvés dans les poubelles, et les brols à 50 cents des brocantes, vous connaissez la chanson, pas de risques de guérison, je vous le dis). 

    Quelques bonnes nouvelles quand même, malgré ces sombres perspectives :

    On a de beaux tas de bois;

    DSCN0844.JPG

    héhéhé, le chéri aussi est un accumulateur compulsif : il aime les tas de bois, il adore les tas de bois, il n'est jamais aussi heureux que quand il contemple ses tas de bois. Comme moi avec mes pots de confitures. Sauf que, assise devant mes posts de confiture, je ne suis pas mouillée quand il pleut. 

    Et j'ai éradiqué la pustule côté nord :

    AVANT

    pustule9.JPG

    APRES 

    DSCN0840.JPG
    Y'a des incantations pour la pluie, je suis sûre que je vais trouver quelque chose pour qu'il tombe de la terre.
  • La pluie!

    Jusque dimanche dernier, c'était SOS Sahel ici.

    Pas la moindre ONG à l'horizon.

    Les bouleaux pleurant leurs feuilles, les tomates craquelées,les limaces

    sedum17.JPG

    agonisant dans la pelouse roussie n'intéressent visiblement personne.

    On n'a pu compter que sur nous-mêmes.

    Qui aurait pu croire qu'on se retrouverait à faire la danse de la pluie, des plumes dans les cheveux, au milieu de la pelouse, dans notre pays si généreusement arrosé ?

    Même pas moyen d'allumer un petit feu de camp autour duquel tourner de peur de voir débarquer les canadairs.

     Une poignée de survivantes, qui

    se battront jusqu'à la mort.

    fifi2009 030.jpg

    Oasis dite "du laid tonneau de plastique",

    auquel viennnent s'abreuver les grands fauves.

     Heureusement, le nombre de désespérés allant croissant, nos supplications eurent finalement l'effet escompté. Nous voilà sous la douche.

    Telles les fleurs de cactus, les asters ont attendu les gouttes pour s'ouvrir : deux heures après la première ondée, les voici écloses!

    Les asters sont des cactus, mon jardin est un désert, les seuls survivants sont des araignées ; le rechauffement climatique peut venir, ça y est, nous, on est acclimatés!

    Evidemment, c'était LA soirée pour voir les belles salamandres. Elles qui attendent généralement bien plus tard dans la nuit pour sortir de leur trou, là, elles se pavanaient au milieu des flaques.

    salamandre5.JPG
    salamandre6.JPG
    En haut, une toute petite, sans doute une jeune de l'année dernière.
    En bas, une plus grosse, même si on n'a pas vraiment de point de repère et qu'il faudra bien me croire sur parole.

     

  • Mangeoires et nichoirs

    Nous sommes condamnés au repos obligatoire : la terre est tellement sèche que bêcher ou aménager quoi que ce soit est inenvisageable. Profitons donc de ce semblant d'été indien : les feuilles tombent prématurément ; les plantes toutes sèches se raccornissent ; les merveilles achetées ce printemps crèvent ; l'eau croupit ; les animaux de l'étang suffoquent, c'est merveilleux.

    On va plutôt réfléchir à ce qu'on va faire des petits accessoires pour oiseaux.

    Cet été, j'ai trouvé un nichoir

    nichoir1.JPG

    dans les poubelles ;

    Une mangeoire - un euro -

    nichoir6.JPG

    à la brocante - Voilà, c'est officiel, je protège la nature -;

    Toujours à la brocante, un beau lot :

    nichoir55.JPG

     

     

    une mangeoire, sans doute plus pour les poussins que pour les oiseaux ;

     

    nichoir00.JPG

     

     

     

     

    Un beau nichoir tout bleu, artisanal, sans doute fait par un passionné vu le soin mis à le fignoler ;

    (mais quel oiseau va avoir envie de se précipiter dans cet énorme trou ? Une cigogne ? Un aigle ?)

     

     

     

    nichoir2.JPG

     

     

     

     

     

    Et une mangeoire assortie. Va falloir viser juste les gars! Bienvenue aux échassiers à long bec, moineaux s'abstenir.

     

     

     

    Ils sont du même bleu que sur les bois que l'on voit à l'arrière-plan, bleu4.JPGvestige d'un semblant de pergola, peint sans doute avec les restes de peinture de l'escalier. (pas mal, hein, sur la photo ? Mais dans la réalité, eurk, j'ai entrepris de le décaper)

    bleu3.JPG

     

     

     

     

     

     

     

     Escalier lui-même assorti au magnifique carrelage de l'entrée.

    Sans oublier la pièce maîtresse : le sur-mesure fait par le chéri!

    nichoir4.JPG
  • Récoltes

    aromatiques 049.jpgDans les nombreuses récoltes à faire maintenant, j'ai commencé à couper la sauge, qui ne manque pas de déborder de l'espace qui lui est alloué.

    J'en avais fait sècher l'année dernière, simplement la tête en bas, dans un espace sec, sombre, bien ventilé.

    Elle ne paye pas de mine, une fois sèchée, mais elle sent bon et va faire merveille dans le linge.

    sauge5.JPG
    J'espère avoir le courage de me lancer dans la confection de petits sacs, en drap ancien acheté en brocante, que je pourrai agrémenter de dentelle.

    Gratuite, la dentelle :

    Nous avons ici la chance de vivre près d'un certain nombre de Groseilles. Vous savez ce que sont les Groseilles ? Des familles trop paresseuses pour aller jeter les ordures là où c'est prévu.

    Parce que pour un Groseille, c'est :

    • trop dur de mettre les crasses dans un sachet.
    • trop pénible de lever les bras pour taper les choses sans sachet dans la bulle/le conteneur à vêtements. (on fait comment encore, pour lever les bras, ahhh, j'y arrive pas, ça fait trop mal)
    • bien trop compliqué de comprendre comment fonctionne le mécanisme du conteneur à vêtements ou le tri des verres de couleur. (P... ça fait même pas marqué comment qu'on doit faire)

    Les ouvriers communaux doivent les maudire. Moi, franchement, aussi. Mais, de temps en temps, je les remercie de me léguer - bien involontairement - les "trucs dégueulasses de la vioque qui est maintenant au home". (C'est ce que j'imagine qu'ils se disent)

     Cette semaine, c'était récolte de dentelles anciennes :

    dentelles5.JPG
    Par terre, au pied de la bulle, l'équivalent d'un sac. Merci, trop aimables, les Groseilles. (zauriez pu les désodoriser avant, quand même)

    Même technique de sèchage pour les hortensias : la tête en bas, dans un endroit sec.

    hortensia811.JPG
  • Mosaïque

    Cela fait longtemps maintenant que vous ne dormez plus du sommeil du juste, taraudés par cette question : "mais qu'a pu faire Passiflore des bazars pourris ramenés lors de la présentation de son quartier ?"

    Réponse en images. Finis les tracas nocturnes, les questions existentielles, les cernes qui poussaient vos collègues en prendre en charge une partie de votre boulot.

    Les petits morceaux de vaisselle se sont transformés ... 

    aout 046.jpg

    ... Ta daaam ... 

    mosaique5.JPG

    en une mosaique. 

    DSCN0793.JPG

    Admirez la finesse de la réalisation, la régularité de la surface, l'ingéniosité dans la disposition.

     

    A ma décharge, j'ai quand même le coût plancher de l'oeuvre : un verre de ciment, un mini seau de sable de rivière - fonds de garage -  et des morceaux trouvés = 0 euros.

    Ca aurait été bête d'aller acheter du beau matos pour faire un truc bien net, d'autant qu'avec l'argent non dépensé pour le matos en question, je vais pouvoir acheter d'autres trucs pourris.

    Et je peux utiliser cette petite table rouillée et inutile, que je n'ai pas voulu que mes parents jettent. Comme punition, je la déménage depuis 15 ans maintenant en maudissant mon incapacité à faire un nettoyage par le vide.

    DSCN0787.JPG

    !!! Attention !!! Attendre 48 heures avant le démoulage, sinon, bardaf c'est l'embardée! 

    mosaique0.JPG

    (ouais, incroyable, ce truc, je l'ai fabriqué deux fois! - créative ET persévérante)

    Inutile d'essayer de me persuader que c'est encore plus beau qu'une vraie mosaique faite dans les règles de l'art.

    J'aurais tout à fait été capable de faire quelque chose de magnifique.

    Simplement, j'avais pas envie.

    mosaique.JPGPour Lady Isa, et les autres qui seraient intéressés : j'ai utilisé comme moule les bandes en plastique assez rigides qui maintiennent serrés les matériaux de construction (briques, parpaings, etc) sur les palettes, dans les dépots de matériaux. J'ai simplement agrafé le ruban en cercle, de la taille voulue.

  • Banc

    Toujours prêts à rendre service, nous avons embarqué dans notre limousine un vieux meuble déposé sur le trottoir pour qui le voudrait.

    Comme nous sentions bien la détresse de ces jeunes en train de vider la maison de l'aïeule, LeChéri a proposé ses services.

    Rien récupéré de bien transcendant - beaucoup de bois, de planches - mais quand même deux bancs (loin d'être splendides, je vous l'accorde)

    banc.JPG

    Ils étaient sur ma to-do list depuis ... heu ... un an ?

    Voilà, un est relooké. Me sens plus légère, tiens.

    banc2.JPG

    Sur le banc, un alignement de solanums, semés à partir d'une des petites "tomates" données par une collègue.

    solanum.JPG

    Les solanums, c'est la famille de la tomate. Seule cette dernière est comestible. Sauf erreur de ma part, le reste de la famille (300 espèces, par là) est toxique.

    A tenir éloigné des enfants, sauf si vous voulez que le petit voisin qui n'arrête pas de hurler se taise un peu, pendant qu'il vomit.

    Voilà, je m'installe devant la maison, le temps que les photographes d'Art et Décoration arrivent.