Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

La petite mare

  • Mare

    En ce mois d'août, an 3, voici l'état de la petite mare :

    1dd8fb85bc45dc1319db8c5e0bc8be67.jpg

    Elle se fond bien maintenant dans le reste du jardin. 

    91486eded52f9e7159fc907285bbb986.jpg

    Elle avait été drôlement mal conçue - par l'ancien proprio, pas par moi, évidemment - et le bord des coques en plastique reste très difficile à camoufler.

    c11862f36a43c17a680e1f9a52fd8e9b.jpg

    Marinette la reinette est revenue! Elle était déjà là l'année dernière.

    (Je suis sûre que c'est elle parce que j'avais tracé un M au Tipp-ex derrière son oreille gauche)

    7dfa2ca1439277e11e75c207d521eaa1.jpg

    (Je sais, je sais, c'est pas une rainette, mais j'avais pas envie de la baptiser boubouille la grenouille) 

     

    Je passe plus de temps dehors que sur le net ... mais les vacances se terminent ... me revoilà ...

  • "Mais ça cohabite les poissons et les autres espèces"

    ... me dit beau-frère : "Dans ma mare il y a des poissons et des crapauds, pas de problème". "Pourquoi tu recommandes de ne pas mettre de poissons ?"

    Les espèces indigènes cohabitent évidemment ...

    Le tout est de voir le nombre d'individus et l'étendue du bazar.

    Imaginez un lion et deux gazelles dans une cage du zoo ...

    Ou trois lions et 250 gazelles dans une réserve naturelle de 10.000km2.

    Ca me rappelle un amusant échange de messages sur un forum dédié aux mares :

    JR signale que, dans la mare, "la cohabitation entre les tritons - très gloutons -  et les grenouilles est difficile, les premiers mangeant les oeufs des seconds". Il recommande de ne pas mélanger les deux.

    MB -habitué du forum et defenseur de l'équilibre naturel- s'énerve et lui répond que "la nature est bien faite et que, évidemment, ils cohabitent! Mais pas avec des crocodiles ou des grenouilles taureau".

    [La grenouille taureau est une espèce de grenouille originaire de Floride, introduite par un particulier en France. Elle peut peser jusqu'à 2 kg, mesurer 40 cm et avaler un petit alligator ou un martin-pêcheur. Tuée par les alligators adultes là-bas, elle ne connaît pas de prédateur ici. Sauf les pièges, les décharges électriques et les carabines, semble-t-il]

  • Une fleur de nénuphar!

    Je pensais qu'il fallait plusieurs heures d'ensoleillement pour en avoir.

    Or, la mare est à l'ombre des arbres presque toute la journée.

  • Comment amener des petits habitants dans sa mare ?

     

    Question que j'entends souvent :

    Comment faire venir les crapauds dans une mare fraîchement creusée ?

    Ce sont surtout les crapauds qu'on a envie d'inviter ...

    Il n'y a rien à faire : ils viennent tout seuls. S'ils le veulent bien.

    Les libellules viennent s'y reproduire d'elles-mêmes. Les salamandres et tritons aussi.

    Il en va de même pour les autres animaux. Les plus petits, ceux qui vont coloniser la mare elle-même, sont souvent amenés par les oiseaux : petites crevettes, limnées et autres.

    Mais le plus simple est d'accélérer le processus en prélevant un seau d'eau dans une mare existante.

    Prévoyez des abris (pierres, bois) pour tout ce petit monde et un accès en pente douce pour que ceux qui ont hardiment plongé puissent sortir sans trop de peine.

    Il y a tout cela chez moi, dans une mare qui fait moins de 2m2, dans un jardin assez naturel, cerné par d'autres jardins, très "gazon-gravier-béton".

  • Tous les trucs pour "rater" sa mare

    a06effa04e50588fb2a1f0fc31d0bdb2.jpg

    Pas envie de suivre les conseils de la note précédente

    Voici quelques mauvaises idées pour vous amener à un résultat « y’en a marre, j’enlève tout » :

    Vous passer de l’étape « mettre le niveau d’eau » avant de déverser l’eau. Une différence de 1 cm entre un bord et son opposé vous donnera un bassin plein d’un côté et un morceau de bâche ou de coque bien apparent de l’autre. On peut camoufler avec des plantes, c’est vrai, mais vous en connaissez beaucoup, vous, des plantes qui poussent dans la terre et descendent de façon disciplinée vers l’eau, en épousant bien les contours du pvc pour le cacher ? Ou des plantes aquatiques qui font le chemin inverse ?

    Installer de belles planches de bois pas prévues pour ça en guise de mini-terrasse. Ca glisse ! Attendez-vous à aller repêcher Fils ou Fille, tombé entièrement ou partiellement dedans, lors d’une course ou d’un jeu, qui n’avait pourtant pas pour but premier de ruiner les nouvelles baskets en nubuck.

    Introduire des lentilles d’eau. C’est joli, ce vert, sauf quand vous aurez oublié ce qu’il peut bien y avoir sous ces milliers de plantes qui ne laissent même plus passer la lumière. Chez moi, ouf, les limnées en sont venues à bout.

    Introduire quelques crapauds ou déposer un chapelet d’œufs, sans avoir réfléchi que plus jamais vous ne pourrez dormir fenêtres ouvertes pendant la période de reproduction des batraciens dès l’année prochaine. S’ils viennent tout seuls, évidemment, dur de leur barrer le passage ou les renvoyer vers leur patrie d’origine.

    Prélever des espèces protégées dans la nature. Dans le meilleur des cas, vous serez verbalisé par le garde-champêtre. Dans le pire, vous devrez vivre avec votre conscience tourmentée - déjà lourde de votre complicité passive dans le meurtre du crapaud par Moustache - jusqu’à la fin de vos jours.

    Reverser les espèces surnuméraires dans la nature. Pensez à l’aquarium de Monaco qui a rejeté une saloperie d’algue - venue de l’autre bout du monde - dans la Baie. Algue indestructible qui anéantit petit à petit toutes les autres espèces sur des kilomètres carrés, maintenant.

  • Une petite mare dans mon jardin

    b5f9da275ab8428a653116bd41e346e6.jpgPlus on lit de choses sur le sujet, plus ça semble compliqué. Et pourtant …

    Voici mon expérience, basée sur deux jardins différents.

    Lire la suite