Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

les habitants du jardin

  • Anaconda

    Tout le monde - sauf moi - s'en réjouira : les vacances sont finies, la routine reprend et ce blog avec.

    ****************************************

    "Aaaaah", crièrent-elles en coeur, "un serpent"!

    DSCN1389.JPG

    Ouais, et de la pire espèce : un anaconda de Hesbaye. Si tu ne décampes pas dans les 15 secondes, il s'enroule autour de tes pieds, te retourne pour te suspendre au cerisier et te garde au frais le temps d'ouvrir assez grande la gueule et t'ingérer, centimètre par centimètre, en commençant par la tête ; Ca peut prendre jusque 7 jours pour arriver aux pieds et là, il digère pendant 8 semaines.

    Puis il essaie de trouver ta petite soeur.

    Meuh non, enfin, tu vois bien que c'est inoffensif, l'est tout mignonne la tite bête.

    Je l'ai sans doute dérangée dans la marathon "aménagement du jardin d'aromatiques", qui, YES!, touche à sa fin!

    Avant-dernière portion de la ligne d'arrivée : le dallage central, tout en récup : 

    DSCN1393.JPG
    On n'a pas voulu tout arracher, il s'est donc agi de combler les trous dans l'existant.

    DSCN1396.JPG

    DSCN1398.JPG

    Ca ressemble aux 7 travaux d'Hercule ceci ... Ca ne semble pas avoir de fin, en tout cas.

    Reste le mur du fond, qui, je pense, sera particulièrement adapté pour accueillir les menthes et une petite pompe avec un mini-bassin.

    DSCN1399.JPG

    Merci au chéri pour le transport et la pose.

    Merci à moi-même pour les idées géniales (n'ayons pas peur des mots, pas de fausse modestie non plus).

    C'est magnifique, je ne comprends pas que la télé ne soit pas déjà là.

  • La pluie!

    Jusque dimanche dernier, c'était SOS Sahel ici.

    Pas la moindre ONG à l'horizon.

    Les bouleaux pleurant leurs feuilles, les tomates craquelées,les limaces

    sedum17.JPG

    agonisant dans la pelouse roussie n'intéressent visiblement personne.

    On n'a pu compter que sur nous-mêmes.

    Qui aurait pu croire qu'on se retrouverait à faire la danse de la pluie, des plumes dans les cheveux, au milieu de la pelouse, dans notre pays si généreusement arrosé ?

    Même pas moyen d'allumer un petit feu de camp autour duquel tourner de peur de voir débarquer les canadairs.

     Une poignée de survivantes, qui

    se battront jusqu'à la mort.

    fifi2009 030.jpg

    Oasis dite "du laid tonneau de plastique",

    auquel viennnent s'abreuver les grands fauves.

     Heureusement, le nombre de désespérés allant croissant, nos supplications eurent finalement l'effet escompté. Nous voilà sous la douche.

    Telles les fleurs de cactus, les asters ont attendu les gouttes pour s'ouvrir : deux heures après la première ondée, les voici écloses!

    Les asters sont des cactus, mon jardin est un désert, les seuls survivants sont des araignées ; le rechauffement climatique peut venir, ça y est, nous, on est acclimatés!

    Evidemment, c'était LA soirée pour voir les belles salamandres. Elles qui attendent généralement bien plus tard dans la nuit pour sortir de leur trou, là, elles se pavanaient au milieu des flaques.

    salamandre5.JPG
    salamandre6.JPG
    En haut, une toute petite, sans doute une jeune de l'année dernière.
    En bas, une plus grosse, même si on n'a pas vraiment de point de repère et qu'il faudra bien me croire sur parole.

     

  • Grenouille aux yeux globuleux

    Le jardin est paisible, le vert verdoie, les fleurs fleurissent ...

    aa777a856201d1842ce8de89fb56bcb4.jpg

    Tout semble calme et sûr ...

    Mais elle est là, à te regarder avec ses gros yeux globuleux.

    A te suivre partout.

    Te menacer à chaque passage devant la fenêtre de la cuisine.

    9c96389bcf9307f80196a078f61a14a8.jpg

    Bouh ... L'ai attirée au fond du jardin, lui ai promis (et donné) une belle pierre.

    c229eb1378ecb79b1683c9859a871c5b.jpg

     Et elle sert maintenant de dieu païen aux insectes.

    cf076d348f45c2d6ea560ed359c7b67b.jpg
  • C'était un bon week-end

    Le temps fut meilleur qu'annoncé et j'ai pu :

    jardiner;

    brocanter;

    m'asseoir au soleil

    et boire du rosé.

     

    Le week-end fut donc très bon.

     

    Quelques moments trop cools :

    Madame triton a, cette année encore, déposé ses petits dans ma mare. Merci, chère madame, votre fidélité me comble.

    Voici bébé 1 (il y en a trois), photographié dans un bocal à confiture : 

    eebcac7dce94768ee0846ae1460e6f1c.jpg

    Dans le milieu naturel, cela donne ceci :

    672ce2e38843e27ca297509af9e64c17.jpg

    J'ai vu aussi des petites salamandres, mais elles sont tellement promptes à plonger que je n'ai pu les prendre en photo. (la photo de l'année dernière ici)

    La brocante n'a pas été très fructueuse.

    J'ai quand même acheté des pampilles. J'en VOULAIS une pour la clé de l'armoire à verres.

    735a3dab7c832b1f173a11afa5bcfa08.jpg

    Et tant que je suis dans les clés, voici celle du nouveau blog d'Henriette L., qui vient de déménager toutes ses jolies photos.

    Aimerez-vous autant que moi son univers décalé, ses objets détournés, ses trouvailles ?

    http://henriettel.canalblog.com/

    Enfin, c'était la récolte des premières cerises.

    edd8c960c43c33ed1c4bcfde76e018e7.jpg

    Toute pressée d'en gouter, je n'ai pas regardé et ... j'ai été piquée à la langue par une @#"!ç"§t' d'insecte!

    Pouah! Tout recraché, mais l'horrible sensation n'a pas disparu pour autant.

    J'espère que, réchauffement climatique aidant, ce n'est pas une espèce trèsssss venimmmmeeuse remonmonmontée du sud d d et que le vevevenin n'estpaseeeennnnn train de ga ga ga gnner mon cerrvvvveau, parcequ qu uq qqu'a a a a a alors  jej je qsdsgredjg qsdklfj dsfdqg

  • Salamandre

    Le week-end a été propice au nettoyage des abords de la maison.

    Sous les pales du moulin (qui se sont décrochées pendant une tempête), notre jolie salamandre.

    1397c56ba0da55d1bc8adb69052f42a9.jpg

     

    72473fbb7c843bff830b924cfb9d591b.jpg
  • Petit lexique

    Comme LeChéri, votre amoureux éprouve-t-il des difficultés à exprimer toute l'affection qu'il porte à la gent féline ?

    Voici un petit guide pour vous aider à traduire ses approches parfois un peu directes :

              _______________________________________   

     

    S'il dit :

         Voilà le débile

             

     Entendez :

              Notre amour de chat aimerait rentrer.

     

       ------------------------------------------------------------

     

    Ton bec !

              J'ai bien entendu ton miaulement et je vais te donner ce que tu veux.

     

    --------------------------------------------------------------

      

    Comment tu peux supporter ça ?

              Ca doit être agréable ce doux ronronnement dans ton cou.

     

    --------------------------------------------------------------

     

    Tu vas faire le chat volant!

              Il faut que tu descendes de cette armoire : ce n'est pas agréable tous ces poils partout.

     

    -------------------------------------------------------------- 

        

     Fais ch... !

              Je t'aime, mais c'est maman qui va s'occuper de toi.

     

    --------------------------------------------------------------

        

     Je vais mettre du fil électrique autour de la citerne à mazout.

              Viens, Fifi, sors de là derrière, il fait un beau soleil dehors.

     

    --------------------------------------------------------------

        

    Petit c... !

              Je suis heureux que tu vives au sein de notre famille.

     

     

     

    7b2d374ac8631d608f83df5999d979e2.jpg

     

    Peut-être votre expérience personnelle permettra-t-elle d'enrichir mon lexique ?

  • On comptait les oiseaux ce week-end

    C'était le recencement annuel des oiseaux organisé par Natagora.

    Je vous avais dit mon désespoir de voir le nombre d'oiseaux diminuer drastiquement dans mon jardin : j'ai compté un rouge-gorge, 2 merles et 3 mésanges (1 bleue et 2 charbonnières).

    Et là, subitement, une nuée de mésanges à longue queue!

    Impossible de les compter : elles sont très vives, passent de branche en branche, s'agitent sans cesse.

    Le dépliant de Natagora les décrit comme "petite boule de plumes à longue queue", c'est vraiment ça.

    C'est la première fois que j'en vois chez moi. Nous avons passé un bon moment à les observer. 

    81b2da5e63976e4b7d162668973e177c.jpg

    (La photo n'est pas de moi, hélas ...)

  • Compost facile

    Je fais du compost, au fond du jardin, à l'aide d'un kit de planches :

    f90a0c14d12f76b5e2d3f4bae88d3add.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

    Mais aussi d'une compostière (-teuse ? un tonneau, quoi), qui se trouvait là quand on a emménagé.

    Cette année, surprise! Elle abrite une BETE.

    79b5efa806173d3cb72a81090769e0b4.jpg

    Qui fait une belle galerie le long des parois

    6c3479b79ef36a738c8a048cdcd32578.jpg
    Et mélange allègrement les déchets.
    Après s'être servie, bien sûr.
    Qui sait, elle trouvera peut-être l'endroit si douillet qu'elle y installera sa prochaine portée ?
    "Ca y est, voilà qu'on va élever des rats dans le jardin", me dit chéri.
    Et ajoute : "surtout, tu ne le dis pas à ma mère".
  • Salamandre

    Impossible de photographier Raymond le hérisson : il court trop vite, le bougre. Pourtant Chéri le surprend souvent à vider la gamelle du chien.

    J'ai plus de chance avec celle-ci. Elle sort de sa cachette, sous les tonneaux de récupération d'eau, à la tombée de la nuit, et je la surprends lorsque je vais chercher le tichat pour lui faire passer la nuit au chaud.

    387a0685732ad66e6e19274380149b28.jpg

    Elle a un petit copain près de la mare. Peut-être sont-ils les parents des bébés qui flottaient dans la mare cet été ?

    (ici, ils flottent - temporairement - dans un tupperware)

    a192bfd1cbecf0164d7b167d7008c985.jpg

    Ils sont partis depuis. J'ai lu qu'ils pouvaient s'exiler jusqu'à un km de l'endroit où ils étaient nés.

  • Le hérisson

    Ram dam de tous les diables dans les plastiques entreposés dans le garage.

    Moi : Surement une souris.

    Lui : Tu rigoles ? Tu entends le bazar ?

    Un rat, alors ?

    Oui, un gros rat !

    Le hérisson, trop gros pour passer complètement sous le meuble, se cachait la tête. Comme un enfant de deux ans, qui pense qu'il est devenu introuvable parce qu'il se cache le visage.

    482e96bfb38d905b0c0deefd1979e16c.jpg